Bienvenue sur le site du Dynamic Club Panhard & Levassor

  • Bienvenue sur le site du Dynamic Club Panhard & Levassor

Accueil du site > Pages Annexes > Iseran-Galibier 2020

Iseran-Galibier 2020

Randonnée dans les Z’Alpes.

Iseran, Télégraphe, Galibier et Lautaret.

Partis d’Aiguebelette le lundi 22 juin à 9h en Z1 conduite par Jean-Michel, avec Jean-Luc en copilote. Chambéry, Albertville, Moutiers, Bourg-St Maurice. Beaucoup de chantiers sur cet itinéraire. Ici commencent les difficultés, la raide montée vers le barrage de Tignes est avalée, et nous voilà à Val d’Isère que nous traversons direction le Col de l’Iseran.

Iseran 3

Il est 11h30, pas d’arrêt depuis le départ, nous attaquons l’Iseran. Pratiquement 1000m de dénivelé en 14km. Il fait un temps magnifique, il y a encore beaucoup de neige, le col est ouvert depuis 10 jours seulement. Nous roulons entre d’impressionnants murs de neige. Au col nous ne passons pas inaperçu, peu de voitures, mais beaucoup de motos. Le col est à 2770m d’altitude, il fait communiquer la vallée de la Haute Isère avec la vallée de la Haute Maurienne. Il fait 13°C nous devons enfiler une petite laine. Il faut dire qu’il faisait chaud au départ et nous sommes en short. Séance photos et vidéos, nous entamons la descente vers Bonneval-sur-Arc où nous arrivons pour le pique-nique.

Iseran 2

Iseran 1

Là aussi beaucoup de motos, les Italiens, arrivés par le Col du Mont Cenis qui vient d’ouvrir, nous pressent de questions. Pas le temps de traîner, nous descendons sur St Michel de Maurienne avec un fort vent de face. A St Michel il fait très chaud, nous prenons la route de Valloire, mais avant nous devons franchir le Col du Télégraphe (1566m), ça monte autant que dans l’Iseran, 12km de montée et 850m de dénivelé, la chaleur en plus. Nous passons le col et descendons sur Valloire (1300m), et nous enchainons sur le Galibier qui est 1400m plus haut.

On s’accorde une pause dans un bar au pied du col. La montée est superbe, très raide au départ puis la pente diminue un peu. La Z1 monte sans problème. Au col là aussi beaucoup de motos, nous sommes la seule voiture ! Succès garanti.

Galibier 1

Galibier 2

Le col est à 2660m d’altitude, soit 100m de moins que l’Iseran. Il y a encore beaucoup de neige, et la vue est magnifique sur la Meige (3890m) et la barre des Ecrins (410m). La neige tombée en abondance la semaine passée est encore bien présente dans les faces nord. Photos, vidéos, et nous descendons sur le Col du Lautaret, et basculons sur la vallée de la Romanche. Le vent est toujours très fort, la descente est longue jusqu’à Bourg d’Oisan. La circulation devient dense au fur et à mesure qu’on approche de Grenoble...

Heureusement il est 18h passées, la Rocade Sud n’est pas encombrée, nous filons par l’autoroute sur Chambéry puis Aiguebelette que nous atteignons vers 19h. Il y a 10 heures que nous sommes partis, 495km au compteur et plus de 6000m de dénivelés positifs avec la Z1 qui porte bien ses 66 ans. C’est la troisième fois qu’elle fait l’Iseran et le Galibier, mais la première fois en les enchaînant. L’année dernière j’avais enchainé le Col des Aravis, le Col des Saisies, le Cormet de Roseland, l’Iseran et le Col du Télégraphe. Alors si votre Panhard est en bon état n’hésitez pas, vous pouvez le faire.

Jean-Michel Grenier



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP